Le Community Management

Stratégies et bonnes pratiques pour interagir avec vos communautés

Quel que soit votre secteur d’activité, développer une communauté en ligne ne suffit pas, il faut déterminer des objectifs, élaborer la stratégie adéquate et respecter un certain nombre d’usages. La communication et le marketing sont en pleine mutation, et vos communautés peuvent devenir les meilleures ambassadrices de votre organisation si vous apprenez à converser avec elles, à développer votre capital confiance et à communiquer au mieux vos informations. Orchestrer l’activité de ces groupes en ligne pour développer l’entreprise : voilà le rôle du community manager.

À travers ce guide pratique et clair, agrémenté de nombreuses interviews et de schémas explicatifs, trois community managers expérimentés (Catherine, Benoît et Sylvain) vous proposent de nombreux conseils pour vous lancer, choisir les meilleurs outils (pour votre blog, Facebook, Twitter...) et optimiser votre démarche en cours. Vous découvrirez également les témoignages de ceux qui ont développé de véritables espaces communautaires dans des domaines aussi variés que les médias, la musique, la politique, l’université, les services, l’agro-alimentaire...

Sorti le 10 Septembre 2010 aux Éditions Diateino, le livre est en vente dans toutes les librairies (FNAC, Virgin, Eyrolles, Drugstore Publicis,...)

Vous pouvez aussi le commander depuis le site de l'éditeur


Le livre est aussi disponible en version e-book

De l’art du community management en Casamance

Publié: 13 novembre 2010 | Auteur: Catherine Ertzscheid | Catégorie: Interviews, La Boîte à Idées | Tags: , , , , , , , , | 1 Commentaire »

Le dialogue véritable suppose la reconnaissance de l’autre à la fois dans son identité et dans son altérité.  Proverbe africain

Outre le fait d’être un ami, Stan Hannoun est un professionnel remarquable avec lequel j’avais beaucoup échangé au moment de la rédaction du livre. Pour poursuivre notre travail de réflexions entamé il y a donc quelques mois déjà, je lui ai aujourd’hui demandé de nous raconter une opération qui lui a paru remarquable, à son sens, en terme de community management. Il nous parle de son voyage en Casamance.

Stan Hannoun lors du lancement du .paris

Stanislas Hannoun a été le community manager de l’agence La Netscouade durant 3 ans.  Il a pris en charge les RP online de l’agence et le social management pour de nombreuses marques comme Danone, Radio France, Renault ou encore Numéricable. Cinépile, gamer et à l’affut des tendances culturelles, il compte maintenant  proposer ses services dans le secteur de l’Entertainment.

Tu viens tout juste de quitter La Netscouade, belle agence de communication digitale, j’aimerais que tu partages avec nous ta dernière opération qui était pour Danone. Tu nous poses le contexte et nous dévoiles l’objectif visé ?

Danone est partenaire d’Océanium, une ONG qui s’emploie à reboiser des zones du Sénégal, en particulier la Casamance. Ces actions de reboisement réalisées conjointement avec les villageois et des équipes locales permettent de sauvegarder l’équilibre de ces régions, de préserver la biodiversité et de venir en aide aux populations de ces zones. Danone soutient ce type d’actions par le biais de fonds destinés à développer le business avec les pays en voie de développement et en parle dans un blog dédié : Les pieds sur terre. Par cette opération « Plante ton arbre », il s’agissait avant tout faire connaître ce partenariat et travailler autour de l’e-réputation du groupe agro-alimentaire.

Quel dispositif as-tu mis en place pour valoriser ce partenariat ?

J’ai monté un dispositif global mixant une opération de RP online avec une utilisation des réseaux sociaux afin de rendre en compte quasiment en direct de l’opération.

Tu peux nous présenter plus en détail ta méthodologie ?

Il a fallu d’abord sélectionner 3 blogs ou sites prescripteurs à dimension internationale attachés aux thématiques  environnementales et au développement durable. Des critères d’audience et d’influence ont été retenus mais la qualitatif était surtout important. Nous nous sommes donc rendus en Casamance avec Lise de Greenzer, Roxane de Agir pour la Planète et Alex de TreeHugger, le média US phare pour tout ce qui touche aux questions environnementales.

Chaque entité participante avait déjà une communauté, de quelle manière as-tu valorisé les liens avec leurs différents membres ?

Un partenariat a été mis en place avec le magazine Jeune Afrique et un concours organisé afin de permettre à un lecteur de se rendre sur place avec les blogueurs et 3 salariés du groupe Danone, également invités. Le blog Les Pieds sur Terre a bénéficié de la forte audience du média via une campagne de bannières diffusées pendant une semaine.

Notre pilier principal était le blog Les Pieds sur Terre et, afin que ses lecteurs suivent quotidiennement l’aventure des blogueurs au Sénégal, un dispositif de Web cam a été mis en place afin de recueillir les impressions au jour le jour de tous les participants qui défilaient devant mon ordinateur.

Quelles sont les retombées du point de vue du community management ?

Cette opération a été l’occasion de créer des liens entre des membres de communautés différentes et une grande marque de l’agro-alimentaire.  Les internautes passionnés de social business et de développement durable – notamment les followers du compte Les Pieds sur Terre via des séances de live-tweet – ont pu dialoguer avec Danone en découvrant la marque sous un angle nouveau.  La communauté de blogueurs « Environnement »  a pu échanger et poser leurs questions aux acteurs du développement durable à l’origine du partenariat Océanium.

Il y a eu beaucoup d’interactions via les blogs au travers des commentaires postés mais aussi sur les différentes pages fans Facebook (Jeune Afrique, Greenzer et Agir pour la Planète principalement). Une petite déception toutefois, Twitter a surtout fonctionné comme un canal d’information plus que conversationnel. Finalement, les gens ont choisi le vecteur qui leur semblaient le plus approprié et c’est vrai que, sur Facebook, il y a eu de nombreux posts vidéos et photos ce qui a contribué à la réactivité des internautes.

L’opération a permis d’augmenter l‘audience du blog les Pieds sur Terre de 40 % grâce aux 17 billets publiés par l’ensemble des 3 blogs sélectionnés et partenaires.  Ce qui est donc un très bon ratio que confirmera tout professionnel habitué des opérations de RP online.

Tu as du non seulement aller à la rencontre réelle des membres des communautés mais aussi te rendre sur un terrain assez éloigné de nos codes culturels et habituelles considérations digitales. Comment as-tu vécu cette expérience?

C’est vrai que c’était un moment vraiment particulier. Cela a duré 4 jours, ce qui peut paraître assez court et pourtant tu as le temps de reconsidérer tes pratiques professionnelles. D’abord parce que nous avons senti un vrai décalage entre le fait d’élaborer une stratégie dans nos locaux parisiens et la mettre en pratique sur un terrain qui finalement nous était inconnu comme nous étions ainsi que nos outils inconnus des gens sur place.

Il a fallu expliquer Twitter à des villageois qui ont vite compris que c’était un moyen pour qu’on parle d’eux et de leur quotidien et aussi faire avec des contraintes logistiques comme l’absence momentanée d’électricité.

Enfin c’est évidemment surtout la joie que j’ai ressenti en côtoyant sur place des gens généreux qui ont pourtant comme préoccupation essentielle de satisfaire des besoins premiers comme se nourrir! Des considérations qui peuvent avoir tendance à paraître malheureusement d’un autre temps dès l’instant que l’on est plongé dans un monde de communication digitale.

Le repas, moment de repos et convivialité

Tu as donc des images plein la tête mais tu en auras quelques-unes à partager avec nous pour que l’on puisse ressentir l’ambiance qui régnait sur place ?

Oui! Et parce que rien ne vaut les vidéos pour comprendre le concept, je vous laisse regarder cette vidéo qui résume parfaitement l’opération :


Live Senegal, LA vidéo
envoyé par lespiedssurterre. – L’info internationale vidéo.

Et le reboisement en Casamance continue?

Oui bien sûr. Le partenariat entre l’ONG Océanium et Danone ne s’est pas arrêté avec notre départ. Le travail continue là-bas, nous avons juste mis un coup de projecteur sur ce qu’ils font. Les objectifs définis ont été atteints et en plus, cerise sur le gâteau, ils ont gagné des fans et nous l’espérons des volontaires!

Vous pouvez retrouver Stan sur son compte Twitter ou nous envoyer un mail via notre formulaire de contact si vous avez envie de partager votre expérience avec lui ou.. l’embaucher!! Je lui transmettrai tous vos messages ;)

Partager :
  • Print
  • email
  • Twitter
  • Facebook
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Netvibes
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Wikio FR

1 Commentaire pour “De l’art du community management en Casamance”

  1. 1 Trackbacks a publié le 18 octobre 2017:

Laisser un commentaire :