Le Community Management

Stratégies et bonnes pratiques pour interagir avec vos communautés

Quel que soit votre secteur d’activité, développer une communauté en ligne ne suffit pas, il faut déterminer des objectifs, élaborer la stratégie adéquate et respecter un certain nombre d’usages. La communication et le marketing sont en pleine mutation, et vos communautés peuvent devenir les meilleures ambassadrices de votre organisation si vous apprenez à converser avec elles, à développer votre capital confiance et à communiquer au mieux vos informations. Orchestrer l’activité de ces groupes en ligne pour développer l’entreprise : voilà le rôle du community manager.

À travers ce guide pratique et clair, agrémenté de nombreuses interviews et de schémas explicatifs, trois community managers expérimentés (Catherine, Benoît et Sylvain) vous proposent de nombreux conseils pour vous lancer, choisir les meilleurs outils (pour votre blog, Facebook, Twitter...) et optimiser votre démarche en cours. Vous découvrirez également les témoignages de ceux qui ont développé de véritables espaces communautaires dans des domaines aussi variés que les médias, la musique, la politique, l’université, les services, l’agro-alimentaire...

Sorti le 10 Septembre 2010 aux Éditions Diateino, le livre est en vente dans toutes les librairies (FNAC, Virgin, Eyrolles, Drugstore Publicis,...)

Vous pouvez aussi le commander depuis le site de l'éditeur


Le livre est aussi disponible en version e-book

Community Managers : limites et responsabilités

Publié: 4 décembre 2010 | Auteur: Benoit Faverial | Catégorie: La Boîte à Idées | Tags: , , , , | Aucun Commentaire »

« The bulk of a community manager’s job, once the community is set up and running, is expectation management. »

Et ce n’est pas moi qui le dit, c’est celle qui m’a un jour donné envie de faire le même métier qu’elle.

Le Community Management, encore en phase de stabilisation sous nos latitudes francophones, a vu se développer tout un panel d’offres et de possibilités ces deux dernières années. Si je reste convaincu que sur la poignée de centaines de Community Managers en france, il n’y a pas deux fiches de postes qui se valent, en revanche des constantes existent et font de plus en plus consensus.

  • Être un lien. Entre l’organisation pour laquelle on travaille, et la communauté que celle ci génère (ou aimerais générer !)
  • Créer des liens. La base de notre métier, et le socle commun sur lequel nous sommes tous amenés à construire et nous positionner. Ce lien peut être affectif, intéressé, intellectuel, pragmatique, et se décliner sous toutes les plateformes possibles, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit de la base.
  • Faciliter les liens. Pour encourager l’apparition d’ambassadeurs, et faire jouer les phénomènes viraux plus intensément.

Facile me direz vous, il suffit d’avoir un bon réseau, un bon contenu à proposer, de bons contacts à qui le transmettre. Facile au point que de plus en plus d’opérations menées par des « Community Managers » se révèlent en fait être de simples opérations de promotion ou d’annonce, en utilisant les media sociaux comme de simples canaux supplémentaires à investir et canaliser.

Si l’on se place dans une perspective à court terme, et si l’on refuse strictement de voir au delà du bout de son opération actuelle, cette approche peut fonctionner. Elle est en partie responsable de la fascination extatique engendrée dans certains milieux par le mot « buzz ».

Regardons maintenant un peu plus loin. Ces communautés qui sont approchées et à qui l’on propose systématiquement une promotion, ou une avant première, ou une exclusivité … Qu’attendent-elles finalement ? Est-ce qu’à leur apprendre que le Community Manager n’est qu’une version online de la caravane du Tour de France distribuant des échantillons gratuits, nous ne risquons pas de dénaturer les possibilités offertes par les réseaux sociaux et par les échanges multilatéraux ?

Dit autrement, un Community Manager qui engage un dialogue avec une communauté va créer des attentes. Une partie majeure de son métier, et de son talent sera alors de gérer ces attentes. De savoir construire une relation humanisée et personnalisée qui lui permettra d’assurer à son organisation une fidélité bien plus importante, finalement, qu’un coupon de réduction.

Dialogue nous vient du Grec, « dialogos » qui signifie « Au travers de la discussion ». Le Community Management est un mode de communication durable basé sur la fidélité et la réciprocité des échanges. Si vous ne donnez que des coupons de réduction, ne vous attendez pas à recevoir mieux, et préparez vous à ce que vos concurrents en donnent un meilleur !